MARIE RAVENEL, MEUNIÈRE POÉTESSE

Marie Joséphine Ravenel nait au moulin de la coudrairie le 21 août 1811, d’un père meunier (Marin Ravenel) originaire de Gonneville, d’une mère fileuse (Marie Lepoitevin). Marie a une sœur.Très vite, elle développe des capacités intellectuelles au-dessus de la moyenne. Autodidacte, elle sait parfaitement lire à l’âge de 5 ans et se passionne pour cette activité. Ses parents n’ayant que peu d’ouvrages, c’est le vicaire de la paroisse qui lui prête des livres qu’elle lit avec avidité. Elle apprécie tout particulièrement le thème de la mythologie.

A 7 ans, Marie commence à aller à l’école de Réthoville et suit ses cours de manière assidue. C’est à cette époque qu’elle apprend à écrire. A 10 ans, elle est mise en pension chez une fileuse mais en revient très vite, son moulin lui manquant cruellement. A 14 ans, elle part en apprentissage chez une couturière maîtresse d’école, avec laquelle elle dit passer de merveilleux moments.

C’est à 15 ans qu’elle commence à s’adonner aux plaisirs de l’écriture, en commençant par les fables. 7 ans plus tard elle se tourne vers la poésie pour ne plus quitter cette passion. Elle édite son premier recueil à l’âge de 41 ans et reçoit un très bon accueil dans le monde de la poésie ainsi qu’en librairie. 10 ans plus tard, elle sort un deuxième recueil, augmenté de 50 poèmes, pour finir par éditer ses œuvres complètes en 1891, à l’âge de 79 ans. Tout ceci en fait une poète talentueuse et reconnut dans le monde de la poésie. Preuve en est la relation amicale qu’elle entretient avec Monsieur De Lamartine grand poète français de l’époque.

Marie goûte également aux joies de l’amour en se mariant à 18 ans avec le domestique qui travaille pour son père, Yves Lecorps, illettré et de 10 ans son aîné. De cette union naissent trois enfants : deux garçons et une fille. En 1842 et avec un immense regret, Marie Ravenel et sa famille quittent le moulin pour s’installer à Carneville pendant dix ans, puis à Fermanville où elle s’installe définitivement.

En 1893 et à l’âge avancé de 81 ans, Marie Ravenel s’éteint à Fermanville, dans la demeure de sa belle-fille.

En son hommage, la Communauté de Communes du canton de Saint-Pierre-Eglise a rebaptisé le moulin de la Coudrairie « moulin de Marie Ravenel»